Fashion, Men
Leave a Comment

Edmund Ooi invited to the Armani/Teatro

For the seventh season, Georgio Armani has offered his Armani/Teatro to a young and talented designer for one fashion show. This time, he has chosen the Malaysian-born Edmund Ooi who has lately been showing an impressive talent.

Former Milanese chocolate factory turned into Armani Teotro in 2000, this space has been transformed over the years into a new place for fashion shows. This is how Georgio Armani supports the new generation of designers.

Being chosen amongst so many designers to perform in the Teatro is obviously not a flick. Edmund Ooi won the ‘Most Promising Designer Award’ and ‘Best Avant-garde Designer’ during Malaysia International Fashion Award (MIFA) as the youngest laureate ever. He then launched his eponymous label in 2013 after having worked at Mugler.

Since the launch of his first collection in autumn-winter 2014, we discovered a talented designer challenging the foundations of clothing. The brand’s leitmotiv appears through the first two collections: very geometric cuts, graphic prints and high quality materials. Above all, we note a strong ability to transform classic menswear pieces into futuristic clothing. This is particularly obvious in the spring-summer 2015 collection.
The designer has actually completely deconstructed and then reconstructed two major menswear pieces: the classic suit and white shirt. It results in reversed cuts, innovative fabrics and quite unexpected shapes.

Edmund Ooi’s approach and reflection on the future of menswear encourage us to patiently wait his future presentations.


Pour la septième saison consécutive, Georgio Armani s’apprête à offrir son Armani/Teatro à un jeune créateur le temps d’un défilé. Cette fois, son choix s’est porté sur le jeune Malaysien Edmun Ooi qui a, ces dernières années, su montré l’étendu de son talent.

Ancienne usine à chocolat milanaise devenue Théâtre Armani en 2000, Georgio Armani a, au fil des années, transformé cet espace en nouvel écrin pour les défilés de mode. C’est ainsi qu’il soutient la nouvelle génération de créateurs.

Si pour la saison prochaine son choix s’est porté sur Edmun Ooi, ce n’est évidemment pas par hasard. Créateur le plus jeune ayant gagné les prix …, Ooi a lancé sa marque éponyme en 2009 après avoir fait ses écoles notamment chez Mugler.

 Depuis le lancement de sa toute première collection pour l’automne-hiver 2014, nous avons pu découvrir un créateur talentueux remettant en question les fondements même de l’habillement. Le leitmotiv de la marque se dessine à travers ces deux premières collections : des coupes très géométriques, des motifs graphiques et des matériaux de haute qualité. Surtout, nous notons une forte capacité transformer des pièces classiques du dressing masculin en des vêtements futuristes. C’est notamment le cas dans sa dernière collection printemps-été 2015. 
Le designer s’est effectivement attelé à entièrement déconstruire puis reconstruire deux pièces majeures des l’habillement masculin : le costume et la chemise blanche. Le résultat : des coupes inversées, des matières innovantes et des formes assez inattendues.

L’approche d’Edmun Ooi et sa capacité de réflexion sur le futur de l’habillement masculin ne peuvent que nous encourager à attendre patiemment sa future présentation.

Photo : Zeb Daemen
Graphics : Louise Mertens
Make-Up And Hair : Sigrid Volders
Model : Pascal De Wolff

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s